RSS

Un poeme – comment trouver “la joie de vivre”

01 Feb

Marche doucement sur la terre

chaque vie a son rhythme fragile

le savoir, c’est comprendre

l’ignorer, c’est s’abandonner a la tristesse

c’est chercher en vain l’integrite

atteinte seulement avec l’abandon du present

 

Marche doucement sur la terre

trop de serieux obscurcit la beaute

l’intensite aveugle et fausse notre but

une ambition excessive detruit la vraie perception

ce n’est ni le travail, ni la souffrance que debilite

mais ne pas se connaitre

 

marche doucement sur la terre

la colere voile la vision, la rage abrege la vie

le rire est le plus beau cadeau de l’esprit libre

rire de bon coeur et souvent, c’est comprendre

rire de soi, rire de la vie

et ainsi voir clairement

 

marche doucement sur la terre

l’amour attend de se reveler en son temps

et ne peut etre cree malgre la meilleure intention

l’amour c’est se decouvrir dans un autre etre

et n’importe quel autre amour en depit du temps

sera fatal et douloureux

surtout, surtout, marche doucement sur la terre!

 

 

C’est un poeme que j’ai fait apprendre a mes eleves… je l’aime bien et j’espere que vous le trouvez beau aussi.

Advertisements
 
Leave a comment

Posted by on February 1, 2012 in Uncategorized

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: